chateau des ducs de bretagne

En temps ancien, Nantes représente la capitale de la Bretagne ainsi que le Duché et la province de Bretagne. Les deux cantons sont actuellement séparés. Nantes dépend de Rennes sur le plan administratif et religieux. Par contre, la langue bretonne reste implantée dans les conversations des résidents. La question qui se pose c’est pourquoi Nantes n’est plus en Bretagne.

Partie de l’histoire

Avant les guerres mondiales, Nantes faisait partie de la ville de Bretagne au moment de la fondation du château des Ducs. C’est plus tard qu’intervient le découpage de cette dernière. Vers 1956, durant la création des régions administratives qui a conclues la séparation totale des circonscriptions de la Loire et de la Bretagne. De nos jours, Nantes est la capitale des Pays de la Loire. Certainement, plusieurs habitudes bretonnes sont encore intégrées dans la vie des Nantais, malheureusement plus leur département. Les résidents au nord de la Loire se considèrent pourtant encore en Bretagne, car la grande différence n’est pas visible. Par contre, dans le Sud, les habitants nagent dans les nations de Loire. Toutefois, des mobilisations ont été faites pour les réunifications de ces derniers.

Pourquoi les réunir à nouveau ?

Si on passe à Nantes, on se sent comme en Bretagne. L’aménagement de la ville, le climat en général, les coutumes se ressemblent totalement. De plus, des milliers de résidents se manifestent chaque année pour parvenir à la fusion. C’est le maréchal Pétain qui se montre à la source de cette confusion en 1941 avec le découpage des régions et la nomination de préfet. Le Château du Duc de Bretagne se trouve à Nantes car la future reine de France qui est l’héritière de l’Armorique y a construit sa demeure. La demande ne se limite pas aux avantages historiques, mais également sur le plan économique. La fusion de La Bretagne et de la Loire fera vraiment une explosion maritime. Le plus grand port de la ville bretonne se situe à Saint-Nazaire.