rocher

Dès que la marée baisse, l’accès aux rochers et la plage sont ouverts. Il suffit d’enfiler vos bottes, emmener vos seaux et paniers et découvrir les richesses marines. Les Ormeaux, palourdes, bigorneaux, étrilles et marennes sauvages sont exploitables. Par contre, pour la pêche à pieds, certaines règles et normes sont à prendre en compte. Cela implique les saisons de pêche, la maturité des fruits de mer pour conserver les espèces.

Les meilleurs spots de pêche

Avec l’immense longueur du littoral de la Bretagne, les huîtres sont partout quand la mer est basse. Un peu plus à l’ouest, la plage du Trez Hir à Plougonvelin. C’est sur ce domaine que Rando Mer accommode des formations de la pêche à pied «No kill». Le but est de prélever le plus des richesses de l’océan. L’île de Batz qui se trouve à seulement 15 minutes du continent. Le centre Nautique de Roscoff organise des parcours à pieds vers cet endroit pendant les grandes marées. Vous profitez de l’encart le plus exotique. Le sable fin de Plis à Douarnenez vous présente le plus vaste littoral de la Bretagne. Vous pratiquez votre aventure sans risquer de vous cogner avec votre voisin.

Les techniques à savoir

L’huître fait partie des ostréidés. Il existe deux grandes catégories dans cette espèce : l’Ostrea Edulis appelé couramment l’huître plate et la Cassostrea gigas, qui sont les perlots creux. Il se mesure environ de 10 à 15 cm. La pêche de ce mollusque peut bien se faire à la main ou à l’aide d’un couteau. Il suffit de placer votre outil sur le rocher et frapper d’un coup sec. Elle peut bien se solidifier sur les falaises cachées par les algues, vous devez absolument bien observer dans ce cas. Le meilleur moment de chasse est de mai à août aux dépens de la région. Bref, les ressources maritimes ne seront plus un secret pour vous.