un olivier en bretagne

Il est sûrement tentant d’avoir la source de la couronne de César à portée de main en Bretagne. L’olivier est un arbre mythique qui enchante depuis des siècles. Vous aurez sûrement envie d’en avoir dans votre prairie dans le territoire breton.

Choix de l’arbre

Les oliviers présentent plusieurs variétés. Il est alors important de choisir ce dernier en fonction de la zone géographique où vous voudrez le planter, dans ce cas-ci, en Bretagne. Dans tous les cas, il est recommandé d’opter pour un olivier de plus de cinq ans. Ceci, car la résistance au froid d’une plante plus âgée augmente considérablement. En outre, vous devrez tenir compte de la température en saison hivernale. Il sera plus aisé de cultiver un tel arbre dans une zone où la température ne descend au-delà de dix degrés en dessous de zéro. La Bretagne est assez chaude, toutefois, préférez les variétés telles que l’aglandau ou la cipressino. Le lieu de prédilection des oliviers est le bassin méditerranéen. Prenez alors inspiration des structures de ces sols et évitez les endroits humides d’une part et pentus d’autre part.

Planter et entretenir l’olivier

Il est rare que vous trouviez un olivier à racine nue chez les fleuristes. Toutefois, si vous arriviez à en dénicher, découpez les parties cassées des racines et trempez-les dans du pralin pendant deux bonnes heures. Ceci afin de faciliter l’adhésion avec le sol. La plupart des ventes d’olivier se font en pot, donc, en motte. Si vous choisissez cette option, trempez la motte pour le dépoter et ensuite, laissez cette dernière dans l’eau le temps d’une demi-heure. Pour l’entretien, aménagez une cuvette autour de l’olivier. Vous devrez alors l’arroser abondamment. Pour vous donner une idée, vous devrez y passer quatre fois en été. Il est aussi utile de noter que la plantation de l’olivier se fait en début novembre jusqu’en mars.